Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Regards sur l'actualité

UNICA production d'éthanol, des ventes en hausse sur la première moitié de Novembre



UNICA, Communiqué de presse, 01/12/2017



L’Europe a récemment mis fin aux quotas sucriers entrainant une augmentation de la production européenne qui a contribué à déséquilibrer un peu plus les bilans mondiaux et donc entrainé à la baisse les prix du sucre. Il aura donc fallu attendre 3 ans pour connaitre le principal bénéficiaire de la dernière réforme de la PAC : ce ne sont ni la couronne d’Angleterre ni le Prince de Monaco, c’est Coca-Cola qui, achetant autour de 1 million de tonnes de sucre par an pour approvisionner le marché européen, devrait empocher entre 300 et 500 millions par an grâce à l’alignement du marché européen sur le prix international !

Face à cette nouvelle crise de dérégulation, le récent communiqué de l’UNICA
1 (Association brésilienne des industries de la canne à sucre) que nous reproduisons ci-dessous doit retenir toute notre attention. En effet, il apparait que le Brésil, premier exportateur mondial de sucre, transforme davantage sa canne à sucre en éthanol qu’en sucre. Les chiffres provisoires indiquent que 57% de la canne auraient ainsi été transformés en éthanol contre 52% sur la même période en 2016. Le Brésil a en effet développé sa production de canne depuis les années 1970 sur la base d’une politique d’incorporation volontariste d’éthanol dans les carburants, politique dont elle a la possibilité d’ajuster le principal paramètre pour prioriser les usages alimentaires et contribuer à l’équilibre des marchés.

Pour une Europe en panne d’idées ne faudrait-il pas voir dans le développement de cette énergie renouvelable qu’est l’éthanol un moyen de participer intelligemment à l’équilibre des marchés non seulement du sucre mais aussi des autres céréales ? Plutôt que de chercher à diviser par deux les mandats d’incorporation pour l’après 2020 comme la Commission le propose dans la révision de la directive RED2, il s’agirait alors d’adopter des mesures permettant d’ajuster d’une année sur l’autre les mandats d’incorporation pour privilégier les usages alimentaires au nom de la sécurité alimentaire et, en même temps, de développer un levier de stabilisation des marchés agricoles et une source d’énergie alternative aux énergies fossiles
2.

Frédéric COURLEUX



UNICA, the Brazilian sugarcane industry association, has released production data for the first half of November, reporting more than 57 percent of the sugarcane processed went to ethanol production.

According to UNICA, mills in the south-central region of Brazil processed 23.35 million tons of sugarcane during the first half of November, up 7.24 percent when compared to the same period of last year.

Since the beginning of the current harvest, mills in the region have processed 552.95 million tons of sugarcane, down from 562.02 million tons during the same period of the previous harvest.

As of Nov. 16, UNICA said 82 units have concluded harvest activities, down from 115 units during the same period of last year.

During the first half of November, 57.45 percent of the sugarcane processed went to ethanol production, up from 52.05 percent during the same period of 2016.

A total of 1.06 billion liters (280.02 million gallons) of ethanol was produced during the first half of November, including 599.97 million liters of hydrous ethanol and 463.59 million liters of anhydrous ethanol. Since the beginning of the current harvest, mills in the region have produced 23.66 billion liters, including 10.2 billion liters of anhydrous ethanol and 13.46 billion liters of hydrous ethanol, up slightly from the 23.61 billion liters produced during the same period of the previous harvest.

UNICA also reported that 22.21 million liters of corn ethanol was produced during the first half of November. Since April, corn ethanol production has reached 228.39 million liters, up from 92.05 million liters during the same period of the previous harvest.

According to UNICA, the volume of ethanol sold by mills in the south-central region reached 1.1 billion liters during the first half of November, up 15.17 percent when compared to the same period of 2016. Sales included 684.76 million liters of hydrous ethanol sold into the domestic market, up 36.09 percent when compared to the 503.16 million liters sold during the same period of last year. Sales of anhydrous ethanol into the domestic market reached 395.3 million liters. Approximately 23.25 million liters of ethanol was exported during the two-week period.


1 http://english.unica.com.br/in-the-media/40257742920330275760/unica-por-cento3A-ethanol-production-por-cento2C-sales-up-during-first-half-of-november/
2 Voir notamment un précédent article sur le sujet de la flexibilisation des politiques de biocarburants
http://www.momagri.org/FR/articles/Biocarburants-une-politique-plus-flexible-est-possible_1785.html



Haut de page
Paris, le vendredi 20 juillet 2018