Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Regards sur l'actualité

Réunion des ministres de l’Agriculture du G7 :
un encéphalogramme plat

25 Avril 2016


Les ministres de l’agriculture (ou leurs représentants1) des pays membres du G7, à savoir les Etats-Unis, le Canada, l’Allemagne, l’Italie, la France et le Royaume-Uni, accompagnés du Japon, pays hôte du Sommet du G7 qui aura lieu les 26 et 27 mai, ainsi qu’en présence de la Commission européenne, représentée par le Commissaire à l’Agriculture Phil Hogan, de la FAO et de l’OCDE, se sont réunis au Japon du 22 au 23 avril.

Dans leur déclaration finale (appelée « déclaration de Niigata »), les leaders du G7 ont, dans les termes habituels, réaffirmé leur engagement pour la promotion de l’innovation et de l’investissement en Agriculture pour lutter contre le vieillissement de la population agricole et les risques climatiques extrêmes via notamment la promotion de la Nouvelle Alliance, programme controversé initié en 2012, se fondant sur le principe que l’investissement de sociétés privées internationales dans l’agriculture augmentera la production agricole, ce qui améliorera en conséquence la sécurité alimentaire et réduira la pauvreté.

Oui, la recherche et le développement sont essentiels ; oui, le gaspillage est un enjeu primordial pour nos sociétés contemporaines ; oui, la promotion des jeunes et des femmes en agriculture est primordiale ; évidemment, le changement climatique et l’accord climat autour de la nouvelle initiative française de 4/1000 le sont tout autant. Il n’en demeure pas moins que la déclaration finale aussi bien que les discours de Phil Hogan2 sont largement convenus. Alors que la dernière réunion de l’OMC à Nairobi avait montré que la gouvernance mondiale des politiques agricoles était au point mort, aucune proposition n’apparait sur ce thème et les paragraphes de la déclaration de Niigita se clôturent systématiquement par les mêmes formules : « ces engagements devront se conformer aux engagements pris dans le cadre du commerce international » ou « en accord avec les engagements pris auprès de l’OMC »3.

Nous sommes loin des avancées du Sommet de l’Aquila (Italie) en 2009 ou de celles du G20 agricole de 2011. Cette réunion des ministres de l’Agriculture du G7, la première depuis le Sommet de l’Aquila en 2009, pose la question même de son existence alors que le G20 aurait toute crédibilité à poursuivre le travail initié en 2011.

Ainsi que l’évoque la « déclaration de Niigata » et Phil Hogan dans ses discours, la nouvelle mode oratoire repose aujourd’hui sur la résilience des agriculteurs mais également sur la promotion des instruments financiers comme réponse au besoin de capitaux des agriculteurs. Alors que les taux d’emprunt n’ont jamais été aussi bas, que le spectre de la surproduction plane sur les marchés agricoles et que les agriculteurs les plus touchés par le retournement de conjoncture sont justement les plus endettés, cette promotion des instruments financiers ne peut relever que d’une foi quasi mystique dans la "toute puissance" de la finance.

Finalement, c’est sans doute en marge de la réunion que les discussions les plus intéressantes paraissent s’être déroulées. Si toutes n’ont pas été retranscrites, Tom Vilsack, secrétaire d’Etat à l’agriculture américain, a notamment évoqué « l’augmentation du revenu des producteurs américains et des salariés4 » comme étant l’un des priorités majeures des Etats-Unis.

Combien encore de réunions avant d’infléchir un réel tournant vers une gouvernance mondiale des politiques agricoles renouvelée ?


1 La France était représentée par l’ambassadeur de France au Japon, Thierry Dana
2 Retrouvez les deux discours de Phil Hogan en suivant ces deux liens
http://ec.europa.eu/agriculture/commissioner-speeches/pdf/hogan-2016-04-23-g7-agriculture-ministers.pdf
et http://ec.europa.eu/agriculture/commissioner-speeches/pdf/hogan-2016-04-24-g7-agriculture-ministers.pdf

3 Retrouvez l’intégralité de la déclaration (en anglais) en suivant ce lien
http://www.maff.go.jp/j/press/kokusai/boueki/pdf/160424-02.pdf

4 http://sfntoday.com/vilsack-led-us-delegation-to-g7-meeting/


Haut de page
Paris, le lundi 25 septembre 2017