Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Regards sur l'actualité

L’aide alimentaire interne :
une composante essentielle du budget agricole américain

22 Juin 2015


La nouvelle loi-cadre agricole américaine (le Farm Bill) est en cours d’application aux Etats-Unis, non sans peine, tant certaines dispositions sont complexes à mettre en œuvre. L’aide alimentaire publique interne contribue activement à sa popularité et ce d’autant plus que sa part a largement progressé ces dernières années dans le budget agricole et stimule largement l’activité économique américaine.

Dans le nouveau Farm Bill adopté en février 2014, Les dispositions relatives à l’aide alimentaire interne demeurent sensiblement identiques au Farm Bill 2008. Le « nutrition title » compte ainsi toujours pour le principal poste budgétaire, bien qu’une légère réduction de 8,6 milliards USD sur 10 ans de l’aide alimentaire aux Américains (-1% de l’aide alimentaire) ait été votée, et représente 391 milliards USD sur 5 ans.

Quasiment 80% de ce budget est absorbé par le Programme d'Aide à la Nutrition (Supplemental Nutrition Assistance Program). « Première ligne de défense de la Nation contre la faim »1, Il aide les familles à faibles revenus à acheter de la nourriture (par le biais de bons alimentaires notamment). Pour l’année fiscale 2014, 46,5 millions de personnes en bénéficiaient.

Dans le Farm Bill 2014, on observe quelques nouveautés et évolutions relatives aux bénéficiaires du programme SNAP, dont :
    - Le renforcement des critères d’éligibilité aux SNAP en vue de limiter les abus et les fraudes et dans cette optique l’exclusion de certains bénéficiaires (étudiants, gagnant loterie et émigré sans papier)

    - La mise en place des Food Insecurity and Nutrition Incentive (FINI) grants, des subventions qui permettront d’inciter les bénéficiaires des SNAP à acheter des fruits et légumes localement.

    - Le développement de projets pilotes du programme SNAP pour l’emploi et la formation, visant à accroître l'emploi et les revenus des bénéficiaires SNAP (SNAP Employment & Training Program pilot projects).
Le Farm Bill apparaît toujours et plus que jamais comme un dispositif d’écoulement de la production car les produits destinés sont d’origine américaine dans 95% des cas. Le Farm Bill est ainsi comme « un couteau suisse », il aide les agriculteurs à se prémunir des risques de marché et des aléas climatiques, sur la base d’une justification à caractère social qui concerne près de 15% de la population.


1 USDA

Haut de page
Paris, le samedi 23 septembre 2017