Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Pierre Pagesse,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Regards sur l'actualité

Hausse des prix des matières premières agricoles : l’Europe redoute un « choc alimentaire mondial »

14 avril 2008

Louis Michel, commissaire européen au Développement, a déclaré le 8 avril dernier qu’« un choc alimentaire mondial se profile, moins visible que le choc pétrolier, mais avec l'effet potentiel d'un vrai tsunami économique et humanitaire en Afrique ».

Les craintes de Louis Michel sont d’ores et déjà visibles puisque la hausse des prix des produits alimentaires de première nécessité a provoqué ces dernières semaines une série d’émeutes et de violences dans un grand nombre d’Etats, notamment sur le continent africain.

L’Union Européenne n’est pas seule à exprimer son inquiétude. La Banque mondiale, par la voix de son président Robert Zoellick, estimait le 13 avril que 33 Etats dans le monde étaient susceptibles de subir des tensions sociales du fait de la hausse des prix alimentaires.

Selon Louis Michel, l’Europe doit respecter ses engagements en matière d’aide alimentaire tout en restant tributaire des décisions des Etats membres auxquels il lance un « appel vraiment pressant » pour apporter les solutions qu’impose l’urgence de la situation.

Si l’Union européenne a déjà augmenté la part consacrée à l’agriculture dans le cadre du budget du Fonds européen de développement (FED) pour la période 2008-2013, force est de constater que l’impact de la volatilité des matières premières agricoles sur l’équilibre alimentaire mondial nécessite une gestion concertée des Etats et la mise en place de mécanismes de régulation des marchés agricoles internationaux.


Haut de page
Paris, le jeudi 18 décembre 2014