Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Regards sur l'actualité

De l’importance de la modélisation des stocks alimentaires mondiaux

6 Octobre 2014


La planète va produire 2,5 milliards de tonnes de céréales en 2014, permettant aux stocks mondiaux d’atteindre leur plus haut niveau en 15 ans. « Le relèvement des prévisions relatives à la production de blé est dû aux récoltes plus abondantes que prévu en Chine, en Fédération de Russie, en Ukraine et aux États-Unis », explique la FAO. Ainsi, les stocks mondiaux de céréales s'établiront, d'ici à la clôture des campagnes de 2015, à 616 millions de tonnes, soit 12 millions de tonnes de plus que les prévisions précédentes.

Cette récente annonce est l’occasion de rappeler l’importance du stockage en matière de sécurité alimentaire et du débat qui l’entoure. Au sein d’organismes internationaux, comme à la FAO ou encore à l’OMC où la politique de stockage public hypothèque la poursuite des négociations du cycle de Doha, ou encore au niveau régional comme en Afrique où la crise alimentaire de 2008 a précipité la mise en place de politique de stockage comme un mécanisme indispensable de régulation des marchés et de garantie de la sécurité alimentaire.

Pourtant, malgré l’importance des stocks sur les marchés agricoles et la rémanence de la volatilité des cours, associée à l’extrême opacité et imperfection des données disponibles, aucun modèle d’équilibre général calculable n’a, à ce jour, modélisé les stocks de manière endogène.

Fort de ce constat, momagri développe un nouveau modèle de stockage et de déstockage, qui permettra de mieux comprendre l’impact des stocks sur la volatilité et inversement, de même que sur les mesures de régulation qui peuvent être envisagées pour limiter cet impact sur les producteurs, comme les instruments de nature contracycliques et les interventions sur les marchés.

Ainsi, ce modèle a pour objectif de modéliser trois types de comportements de stockage/déstockage :
    - Le stockage privé,
    - Le stockage public,
    - Le stockage involontaire,
Nous publierons prochainement nos premières estimations et conclusions.


Haut de page
Paris, le vendredi 17 novembre 2017