Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
momagri
  Édito  
  Editorial de la newsletter de Juillet 2017 :
« Les outils privés de gestion du risque ne sont pas des substituts aux régulations publiques (suite) »


La rédaction de Momagri

Ce mois-ci notre Newsletter se positionne dans la continuité du mois précédent : une large place est laissée à l’analyse des limites des outils privés de gestion des risques économiques ainsi qu’à des questions phares du commerce international et de la sécurité alimentaire mondiale.

Dans le deuxième volet de notre triptyque entamé le mois dernier, Jacques Carles et Frédéric Courleux se consacrent aux évolutions de la politique d’assurances revenus aux Etats-Unis. Montant en puissance à partir de 1996, les assurances revenus s’intègrent pleinement dans la logique qui prévalut alors lors de la mise en place du découplage des aides directes. Si ces dernières ont finalement été abandonnées en 2014, les assurances revenus sont maintenant la proie des principales coupes budgétaires annoncées par Donald Trump. En cause, les marges des assureurs et les faibles indemnités versées aux agriculteurs quand les prix agricoles restent bas. Une conclusion pour l’Europe agricole, il faut rapidement arrêter de faire semblant de croire que les marchés agricoles sont efficients ! (Article 1)

Nous vous proposons ensuite le dernier volet de cette série. Consacré à la question du développement des marchés à termes dans le secteur laitier, cet article rappelle les conditions nécessaires au bon fonctionnement des marchés à terme et analyse les contrats à terme de la bourse de Leipzig, les seuls à coter en Europe le beurre, la poudre de lait et la poudre de lactosérum. Une fois encore, une comparaison fructueuse avec les Etats-Unis met en évidence qu’il ne faut pas vouloir mettre la charrue avant les bœufs et véritablement penser l’articulation entre politiques publiques et outils privés de gestion de risque. Car, définitivement, les outils privés de gestion des risques ne sont pas des substituts aux régulations publiques ! (Article 2)

Après ces deux premiers articles, techniques et denses, nous vous proposons une synthèse d’un rapport tout à fait pertinent du think tank Chatham House consacré à la sécurité alimentaire sous l’angle de la logistique et de la géopolitique. Sont identifiés 14 goulets d’étranglement du commerce international influant de manière majeure sur les échanges mondiaux. Basée notamment sur des comparaisons pertinentes avec le secteur de l’énergie, cette étude conclut au manque d’intérêt de la plupart des pays et de la communauté internationale pour ce sujet, à l’exception notable de la Chine. Bref, une approche utile qui montre tout l’intérêt de croiser les approches. (Article 3)

Enfin, le dernier article proposé est issu du think tank américain IATP et apporte un éclairage bienvenu sur le phénomène de dumping. Se démarquant nettement de l’approche trop souvent rencontrée selon laquelle il suffirait de supprimer les subventions et les politiques agricoles pour que les prix internationaux retrouvent leur niveau d’équilibre, les auteurs considèrent que les discussions à l’OMC devraient davantage prendre en compte la concentration oligopolistique du commerce international et le phénomène actuel de surproduction mondiale. (Article 4)

Les articles suivants sont également parus dernièrement sur notre site internet :

La position de Merkel sur la politique agricole, Alan Matthews, CAP Reform
Réforme de la Politique Agricole Commune : Les élus locaux et régionaux demandent une PAC juste, durable et solidaire, Avis du Comité des Régions Européen
Le vin, une « success story » de la PAC pour Phil Hogan ?
Etats Généraux de l'Alimentation, De la « poudre de perlimpinpin ? », A. Carpon, Terre-net Média



  1. « Les marchés à terme et les assurances revenus ne sont pas des substituts aux régulations publiques (2/3) »
Jacques Carles et Frédéric Courleux

« Les Etats-Unis sont fréquemment cités en exemple pour le développement des assurances dans le secteur agricole, et en particulier des assurances chiffres d’affaires ou revenu... »

Lire la suite...

  2. « Les marchés à terme et les assurances revenus ne sont pas des substituts aux régulations publiques (3/3) »
Jacques Carles et Frédéric Courleux

« Le secteur laitier européen connait depuis une décennie des crises à répétition. Le fonctionnement des différents marchés à l’interface des maillons de la chaine... »

Lire la suite...

  3. « La sécurité alimentaire à l’épreuve des goulets d’étranglement du commerce international »
Chatham House

« Le très influent think tank britannique Chatham House – the Royal Institute of International Affairs vient de publier un rapport tout à fait original sur la sécurité alimentaire mondiale... »

Lire la suite...

  4. « Counting the Costs of Agricultural Dumping... »
Sophia Murphy and Karen Hansen-Kuhn (IATP)

« Retenant comme définition que le dumping consiste à exporter une production à un prix inférieur aux coûts de production... »

Lire la suite...

Haut de page
Paris, le samedi 18 novembre 2017