Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
momagri
  Édito  
  Editorial de la newsletter d'avril 2017 :
« Momagri lance une consultation alternative sur l’avenir de la Politique Agricole Commune (PAC) »


La rédaction de Momagri

« … mais par un prompt renfort - Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port ».

Après l’Académie d’Agriculture de France, après le Centre Européen des Jeunes Agriculteurs, c’est maintenant l’Italie par la voix de son ministre de l’Agriculture qui vient récement de mettre en avant l’intérêt d’introduire une logique contracyclique dans les aides directes.Et c’est également dans cette optique, notamment, que le think tank Momagri a souhaité participer au débat qui s’ouvre sur l’avenir de la PAC en proposant une consultation publique alternative à celle lancée par la Commission européenne le 2 février dernier et qui se clôt le 2 mai. Vous avez ainsi jusqu’au 2 juillet pour répondre à notre consultation, que vous trouverez en cliquant ICI. L’idée de cette consultation alternative est double : il faut davantage regarder comment nos partenaires font évoluer leur politique agricole pour concevoir la nôtre et sans stabilisation des marchés et des revenus, les autres objectifs de la PAC resteront largement inatteignables (article 1).

L’avenir de la PAC se joue maintenant. Pour la Grande-Bretagne, c’est même l’avenir de son agriculture qui se joue aujourd’hui, mais sans la PAC. Quelle politique agricole sera la sienne quand elle aura quitté l’Union européenne ? A en croire le ministre britannique de l’Agriculture, Georges Eustice, le Royaume- (plus ou moins)-Uni regarderait avec envie les dispositifs contracycliques en vigueur outre-Atlantique .. de quoi renouer avec l’histoire puisque qu’avant de rentrer dans la CEE, l’agriculture britannique reposait sur des deficiency payments … un synonyme d’aides contracycliques (Article 2).

Et elle n’est donc pas la seule à plaider en faveur d’une dimension contracyclique de sa politique agricole car, début avril, le ministre italien de l’Agriculture, Maurizio Martina, a adressé au commissaire Phil Hogan un document exposant les priorités de l’Italie pour la future PAC dans lequel figurent également les paiements contracycliques comme étant les instruments les plus adaptés aux enjeux actuels de l’agriculture européenne (Article 3).

Pour sortir de la PAC, le quatrième article de cette sélection met le cap sur Genève où l’agriculture a une fois de plus fait l’objet de tensions au sein de l’OMC. Un énième épisode, avec toujours l’Inde considéré comme « coupable » de vouloir soutenir son agriculture et ses agriculteurs. Comment pourrait-elle faire autrement alors que le cadre multilatéral reste bloqué sur le postulat de marchés stabilisateurs ? (Article 4).

Les articles suivants sont également parus dernièrement sur notre site internet www.momagri.org :

  1. « Pourquoi une consultation alternative sur l’avenir de la Politique Agricole Commune? »
La rédaction de Momagri

« En lançant une consultation publique sur l’avenir de la PAC le 2 février dernier, le Commissaire Hogan a choisi de marcher dans les pas de son prédécesseur, Dacian Ciolos... »

Lire la suite...

  2. « Brexit : et si la Grande-Bretagne attendait de sortir de l’Europe pour mettre en place une politique agricole digne de ce nom ? »
Frédéric Courleux, économiste et conseiller de Momagri

« Ceci n’est pas un poisson d’avril ! Auditionné par la Chambre des Lords le 8 mars dernier, le ministre britannique de l’Agriculture, des Pêches et de l’Alimentation, George Eustice... »

Lire la suite...

  3. « PAC post 2020 : l’Italie plaide en faveur d’aides contracycliques auprès du Commissaire Hogan »
La rédaction de momagri

« Alors qu’une consultation publique dans le but de moderniser et de simplifier la Politique agricole commune (PAC) post-2020... »

Lire la suite...

  4. « Agriculture et OMC : l’Inde toujours coupable de vouloir soutenir son agriculture ? »
La rédaction de Momagri

« Une fois de plus, les membres de l’OMC ont tristement démontré leur incapacité à avancer sur l’épineux dossier de l’agriculture... »

Lire la suite...

Haut de page
Paris, le samedi 23 septembre 2017