Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Pierre Pagesse,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Deux mois avant le G20 Agricole, la République sénégalaise
en coopération avec le think-tank MOMAGRI,
Mouvement pour une Organisation Mondiale de l’Agriculture, 
a organisé la seconde édition du Forum international du Dakar agricole
(les 18 et 19 avril 2011) pour approfondir la réflexion sur les questions
de la régulation et de la gouvernance agricole mondiale.
Cet évènement a réuni plusieurs Chefs Etats et de Gouvernement, de nombreux ministres
et ambassadeurs venant de quarante pays,
ainsi que des représentants des institutions internationales.
Plus de soixante-dix experts scientifiques,  chercheurs,  représentants de l’administration,
de la société civile, des organisations paysannes, des associations de producteurs
et de  consommateurs ont été conviés à apporter leurs contributions aux questions posées
par le Forum DAKAR AGRICOLE 2011 (programme détaillé):
• Selon quels principes peut-on réguler les marchés agricoles afin de prévenir
les crises alimentaires et éviter les crises agricoles à répétition ?
• Quels instruments de pilotage et de coopération internationale mettre en œuvre
pour améliorer la sécurité alimentaire et lutter contre la pauvreté ?
• Sur quelles bases créer une nouvelle gouvernance mondiale qui fera de l’agriculture,
de l’alimentation et de la préservation de l’environnement une priorité majeure ?
C’est ainsi, qu’au-delà des consensus sur la nécessaire co-existence des agricultures du monde,
sur les risques liés à la volatilité intrinsèque des prix agricoles et à la spéculation excessive,
un accord unanime a été formulé sur l’urgence de la création d’une Organisation Mondiale
de l’Agriculture (OMA), projet présenté par Pierre Pagesse, Président de momagri
au cours de ce Forum.

Cette organisation, structure légère directement rattachée au G20, pourrait être coordonnée
par la FAO, dont la mission devrait dès lors être clarifiée et complétée.
Sa mission ? Harmoniser au plus haut niveau les stratégies des différentes institutions
internationales à vocation agricole (PAM, FIDA) ou partiellement agricole
(Banque mondiale, PNUD, OMC, etc.) afin de répondre aux enjeux agricoles
et alimentaires du XXIème siècle.
Elle pourrait avoir son siège en Afrique afin de marquer l’importance de ce continent
pour le développement de la production agricole face à une croissance démographique très forte.

Les propositions formulées par le Forum du DAKAR AGRICOLE 2011
(Synthèse des Ateliers du Dakar Agricole) devraient faciliter le développement
des agricultures les plus pauvres et sauver le libre-échange nécessaire à la croissance mondiale.
Cette gouvernance internationale doit s’appuyer au préalable en Afrique sur une gouvernance
locale et régionale, aujourd’hui insuffisante.

Le Secrétariat permanent du DAKAR AGRICOLE et momagri se sont donnés pour mission
d’approfondir la réflexion et les travaux sur la régulation et la gouvernance agricole.
A ce titre, le site web de momagri est ouvert aux contributions qui permettront de faire avancer
la réflexion et la décision politique.

Merci d’adresser vos contributions à DakarAgricole2011@momagri.org
PROGRAMME DU DAKAR AGRICOLE 2011
COMMUNIQUES DE PRESSE
CONTRIBUTIONS DES INTERVENANTS
Le Dakar Agricole 2011 a marqué une rupture dans la pensée dominante en faveur
d’une libéralisation non régulée du commerce agricole internationale.
Ce Forum a fait émerger de nouveaux consensus et des propositions innovantes.
La Déclaration de Dakar a posé la première pierre d’un autre cadre de réflexion
destiné à promouvoir le développement de l’agriculture dans les pays les plus pauvres
et à éviter la paupérisation des agriculteurs dans le monde entier.
FORUM INTERNATIONAL LES 18 ET 19 AVRIL 2011
Pour une régulation des marchés agricoles et une gouvernance alimentaire mondiale
Paris, le jeudi 17 avril 2014