Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Paris, le 3 Octobre 2016

Momagri écrit aux responsables européens pour revitaliser le débat politique sur l’agriculture



Suite à l’intérêt que les agriculteurs ont manifesté pour le Livre blanc « Un nouveau cap stratégique à la PAC » lors de sa présentation à la Foire de Châlons-en-Champagne, au SPACE à Rennes et dans différents cénacles professionnels, Momagri adresse sa proposition de réforme de la PAC à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, ainsi qu’aux différents responsables européens.

Depuis sa création en 2005, Momagri considère que les paiements directs découplés sont inefficaces et nuisent à l’image des agriculteurs. Aujourd’hui la grave crise agricole qui affecte le monde agricole, l’atteste.

C’est pourquoi la proposition de Momagri vise à remplacer une partie de ces paiements directs par un dispositif flexible de gestion de risques qui assure aux agriculteurs un chiffre d’affaires minimum dans les périodes d’effondrement des prix.

Les études d’impacts macro et micro présentés dans le Livre blanc démontrent qu’une telle réforme est possible d’un point de vue budgétaire et même souhaitable au sens où elle renforce la valeur ajoutée de la dépense communautaire.

En mettant à la disposition des autorités européennes ses travaux de simulations économiques et budgétaires, Momagri appelle la Commission européenne à engager un aggiornamento de la pensée en matière de politique agricole.

Si la compétitivité est essentielle, la politique agricole se doit d’agir lorsque les marchés dysfonctionnent. Or, les crises agricoles depuis 2007/08 confirment :
- l’instabilité chronique des marchés agricoles,
- les coûts économiques et sociaux provoqués par l’hyper-volatilité des cours agricoles sur l’ensemble de l’économie européenne,
- l’importance des politiques de soutien des grands Etats producteurs pour assurer des filets de sécurité à leurs agriculteurs.

Et pourtant les seules perspectives qui sont tracées aujourd’hui par la Commission européenne sont la simplification de la PAC, la résilience et le modèle d’exportation à bas prix, autant dire le modèle de développement des années 1980, dont ne veulent même plus les pays du tiers monde.

La PAC est ainsi devenue une politique totalement inadaptée aux contraintes économiques et à la concurrence internationale. Il est urgent de revitaliser le débat politique sur l’agriculture. C’est ce que s’efforce de faire Momagri.


Contact presse :
Dominique Lasserre
+ 33 6 62 23 34 45
dominique.lasserre@momagri.org
Twitter @Momagri_Paris



Haut de page
Communiqués de presse
Paris, le jeudi 20 juin 2019