Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Paris, le 22 Février 2016

Crise agricole : le think-tank Momagri s’alarme de l’impact des discours « déclinistes » sur l’agriculture française !



Christian Pèes, président du think-tank Momagri, vient d’adresser une lettre à Manuel Valls, Premier Ministre, suite à la parution du rapport du Conseil d’Analyse Economique « L’Agriculture française à l’heure des choix ».

En effet, le panorama de l’agriculture française proposé dans ce rapport est d’un rare défaitisme et ses recommandations sont dans la droite ligne des politiques qui sont aujourd’hui en échec.

Il ne s’agit pas de nier que les agriculteurs français font face à de graves difficultés économiques, et ce toutes productions confondues.

Mais en ne resituant pas la crise que nous vivons dans son contexte global, ce rapport alimente une nouvelle fois des thèses déclinistes sur l’agriculture française qui ne peuvent pas donner une bonne orientation aux responsables politiques.

Dans le cas présent, l’agriculture française n’est pas la seule à souffrir du retournement de conjoncture qui touche l’ensemble des marchés de matières premières. Toutes les agricultures du monde sont concernées, et, à vrai dire, en premier lieu les pays qui ne disposent pas ou plus des protections nécessaires contre la volatilité excessive des marchés agricoles internationaux.

Même dans les pays les plus « compétitifs », du Danemark à l’Australie, les faillites d’exploitation agricole ne sont plus des cas isolés.

Par ailleurs, le qualificatif de « leader vertueux esseulé » attribué à l’UE dans ce rapport pour justifier une PAC à contre-courant des politiques agricoles de nos partenaires commerciaux n’est plus tenable.

Comment se montrer aussi définitif vis-à-vis de mécanismes contracycliques ou assurantiels qui constituent pourtant les pierres angulaires de la politique agricole de la première économie mondiale, les Etats-Unis ?

S’il est juste que l’heure des choix a sonné, c’est d’abord pour nos responsables politiques français et européens qui semblent avoir oublié que la production agricole et alimentaire est un élément constitutif de notre sécurité nationale.

Contact presse :
Dominique Lasserre
+ 33 1 56 58 51 57
dominique.lasserre@momagri.org
Twitter @Momagri_Paris



Haut de page
Communiqués de presse
Paris, le jeudi 20 juin 2019