Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture
momagri est un think tank présidé par Christian Pèes,  qui rassemble des responsables du monde agricole
et des personnalités d’horizons extérieurs (santé, développement, stratégie et défense,…).
Son objectif est de promouvoir une régulation des marchés agricoles en créant de nouveaux outils d’évaluation
(modèle économique, indicateurs,…) et en formulant des propositions pour une politique
agricole et alimentaire internationale.
Articles

De l’action individuelle à l'action collective :
analyse de rentabilité pour une sécurité alimentaire durable



WWF UK



Produire plus et produire mieux dans un environnement contraint par l’accroissement de la population mondiale, le réchauffement climatique et l’instabilité des marchés agricoles, est l’un des défis majeurs du XXIe siècle.

Un récent rapport de l’ONG WWF au Royaume-Uni, dont nous reproduisons ici un extrait
1, revient sur les enjeux autour de la lutte contre l’insécurité alimentaire ainsi que les politiques et actions à déployer pour y faire face. Il met en évidence les risques encourus par la planète, les citoyens et les entreprises si le défi de la sécurité alimentaire n’est pas relevé. L’organisation explore ainsi les opportunités pour les entreprises d'unir leurs forces et de travailler vers des objectifs communs. Cependant, ces objectifs ne pourront être atteint sans l’implication et l’action de l’Etat. Il est à ce titre intéressant de relever que l’ONG évoque la nécéssité d’une intervention gouvernementale appropriée – en évoquant notamment différentes formes de régulation – afin d’accompagner les entreprises impliquées dans la sécurité alimentaire.

Finalement, le rapport préconise le renouvellement de la coopération à tous les échelons, du local à l’international, et de tous les acteurs, du gouvernement aux agriculteurs en passant par les entreprises, seule dynamique possible pour affronter les enjeux qui sont et seront les nôtres.


La rédaction de momagri



En l'espace de quelques années, les entreprises alimentaires ont pris conscience de la nécessité de se mobiliser pour relever les défis de la sécurité alimentaire à long terme. Le WWF UK, en lien avec des cadres supérieurs, apporte la preuve que les entreprises commencent actuellement à aller au-delà de la poursuite de leurs propres intérêts, et qu’elles commencent à développer des solutions.

Au-delà de leurs actions, nous constatons que les entreprises souhaitent des interventions gouvernementales appropriées (y compris de nouvelles réglementations); les entreprises reconnaissent que de telles interventions sont essentielles à leur succès à long terme voire, à leur survie.

WWF-UK a chargé le Food Ethics Council de travailler avec les entreprises afin de cerner la manière dont elles abordent la sécurité alimentaire et leurs motivations. Il en ressort que les dirigeants du secteur alimentaire ne partagent pas la même définition de la sécurité alimentaire. La position actuelle de l’ensemble des entreprises sur la sécurité alimentaire ne tient pas compte des aspects liés à la sécurité des approvisionnements qui sont ni sûres, ni durables.

La plupart des personnes consultées pour ce rapport ont reconnu le fait que de ne pas agir pour la sécurité alimentaire – aussi bien comme entreprise individuelle que collectivement – influera sur la rentabilité à long terme, mais sera également une menace pour la viabilité des entreprises alimentaires.

La demande croissante, le changement climatique, la disponibilité en eau, la fertilité des sols, la dépendance aux combustibles fossiles et la dégradation de la biodiversité sont autant de problèmes auxquels le secteur alimentaire doit s’adapter et sur lesquels il doit avoir une influence positive.

L’objectif consistait à déterminer la pertinence des analyses de rentabilité pour résoudre les problèmes liés à la sécurité alimentaire; comment renforcer ces analyses et quelles peuvent être les interventions des entreprises pour assurer la sécurité alimentaire à long terme et pour tout le monde.

Ce point est important, car une compréhension limitée ou partielle concernant la sécurité alimentaire peut entraîner des politiques commerciales qui, au mieux, ne parviennent pas à offrir un système alimentaire équitable et durable, et au pire, éloigner de l'objectif à atteindre.

Nous avons également constaté une faible motivation des entreprises alimentaires à travailler en collaboration afin de prendre des mesures audacieuses pour une sécurité alimentaire durable.

Notre conviction est que, tant que ces deux questions clés ne sont pas abordées, les efforts pour lutter contre l'insécurité alimentaire seront fragmentées et inefficaces.

C’est une source de préoccupation pour une organisation telle que WWF-UK, dont la mission est de protéger le monde naturel en créant des solutions aux problèmes environnementaux les plus graves auxquels doit faire face notre planète. C’est également une source de préoccupation pour les entreprises dont les succès futurs dépendent de ce que ce monde naturel peut fournir.


1 Retrouvez l’intégralité du texte et du rapport en suivant ce lien
http://www.wwf.org.uk/about_wwf/press_centre/?unewsid=7670


Haut de page
Paris, le samedi 23 septembre 2017